Laurène Mercier

Je suis passionnée de photo mais pas assez pour en avoir de superbes et j'ai surtout un manque de technique (et de temps pour l'approfondir), laissons ça aux pros ! ça tombe bien, j'en ai une à te présenter.

 

Laurène m'a contactée en début de semaine pour me proposer une séance photo studio sur Tours. J'avais un sourire figé sur les lèvres ! A moi ? (Je suis toujours surprise et heureuse de recevoir des propositions 💖) oui oui j'ai bien lu. Nous échangeons quelques mails et déjà, je me fais une belle première impression. Laurène a su me rassurer quant à la publication et l'utilisation des photos avec le visage de Camille. Un très bon point ! Le rendez vous est pris très rapidement.

La séance s'est déroulée le mercredi 13 septembre 2017. Le hasard du calendrier a fait que c'est quasiment jour pour jour après notre séance post baptème de l'an dernier (je vais y prendre goût à ces séances annuelles ! ) J'avais posé ma journée pour d'autres raisons et Laurène avait de la place en milieu d'après midi.

Un peu anxieuse de ce premier "échange" local, nous sommes arrivées pile à l'heure. A l'image de ses mails, Laurène est très douce et sait mettre à l'aise, tout en expliquant à Camille ce qu'elle allait faire. Ma tornade s'est vite sentie comme à la maison… à mon grand désespoir.
Avant de continuer, J'ai préparé quelques questions pour que Laurène vous fasse découvrir son univers.

 

– Bonjour Laurène, peux tu te présenter en quelques mots ?

Souriante, douce, patiente, à l’écoute et motivée. Voilà les quelques mots !

Je m’appelle Laurène et je suis photographe spécialisée dans la petite enfance, les grossesses et les nouveau-nés.

Revenue depuis peu à Tours, je redécouvre la ville où j’ai vécu auparavant avec un regard nouveau et des ambitions photographiques plein la tête.

– As-tu fait des études dans ce domaine ou est ce le fruit d'une passion ?

J’ai effectivement fait des études dans ce domaine, mais la photographie est avant tout une passion depuis qu’on m’a offert mon premier appareil. 

Après une prépa art, je choisis de m’orienter vers les Beaux Arts de Tours afin d’acquérir des connaissances générales dans ce domaine. C’est aussi là-bas que je découvre la photographie argentique et le développement en chambre noire. Après trois ans dans cette école et mon diplôme en poche, je n’ai plus de doute : je veux faire de ma passion pour la photo un métier.

Je choisidonc, pour compléter ma formation, d’entrer dans une école de photographie, nommée Speos, reconnue pour la qualité de son apprentissage technique en studio. Ces deux ans me permettent de mûrir mon projet d’entreprise et de me faire conseiller par des professionnels. Je ressors diplômée avec mention de cette formation.

Toujours en recherche de perfectionnement, je m’offre le temps d’effectuer un dernier stage de fin d’étude auprès d’une photographe spécialisée dans la photographie de nouveau-nés et petite enfance, domaine dans lequel je souhaite me spécialiser. Je termine ainsi de me former auprès de mon mentor grâce à sa générosité et sa transmission de savoir.

Les deux diplômes que j’ai obtenus m’ont valu la « Qualité d’Artisan » auprès de la Chambre des Métiers de l’Artisanat.
– Tu viens d'arriver à Tours (bienvenue !), quel est ton petit truc en plus qui pourra faire la différence dans ce métier ?

Au fil de mes études d’art je me suis créée un style artistique et esthétique qui me ressemble, épuré, simple et naturel. C’est précisément cette simplicité et ce naturel que j’essaye de transmettre dans mon travail photographique. Être témoin d’une émotion, d’une complicité, d’une douceur, et réussir à les transcrire sur une image est mon plus grand objectif.

J’attache également une importance à la composition de mes images, comme un peintre construit les axes principaux de ses tableaux. Avec l’ombre et la lumière je crée une atmosphère, par les couleurs choisies je définis une ambiance, et par la composition j’affirme mon style.

– Si tu avais des conseils à donner à tes futurs modèles, quels seraient-ils ?

J’aimerais leur dire qu’être devant l’objectif, je sais ce que c’est. Les doutes, les appréhensions, les malaises, je les ai eus moimême et en tant que photographe je ferai tout pour les rendre le plus à l’aise possible. Se retrouver face à une inconnue qui prend des photos, dévoiler une partie de sa vie, de son couple, de ses enfants, c’est très courageux.

Autour d’une tasse de thé et quelques gâteaux, nous apprendrons à faire connaissance afin d’aborder la séance sereinement. Tout au long je suis à l’écoute de mes clients en les guidant sur des poses à adopter afin de réaliser des photographies qui leur ressemblent et qui seront l’objet de beaux souvenirs. 

Mon conseil : Venez comme vous êtes !

Merci Laurène !

Vous aussi vous êtes conquis ? Si c'est le cas et vous souhaitez rencontrer le beau sourire de Laurène, elle vous propose de la contacter pour toute demande d'information. Vous trouverez les principales informations sur son site et surtout, les prestations qu'elles proposent. Il y a même une offre de lancement jusqu'au 15 octobre 2017 ! Je suis certaine que vous trouverez votre bonheur. Je me laisserai bien tenter par une séance en extérieur l'année prochaine ! J'ai reçu les photos très rapidement. Laurène annonce un délai de 10 jours, connaissant ce qu'est le traitement des photos, c'est plus que correct.

Allez je vous montre le résultat ?
Vous comprendrez que le visage de Camille n'apparaitra pas entier ou peu.

Alors alors ? ça vous plait autant qu'à moi ?
Je remercie chaleureusement Laurène pour ce beau cadeau.
Vous pouvez la retrouver sur :
Son site
Sa page Facebook
Son compte instagram

Si vous êtes comme moi, et avez envie d'en voir un peu plus, je vous invite à aller faire un petit tour chez Maman sans Nom

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires (3)

  1. mumpascap

    Elles sont vraiment superbes ces photos ! De très beaux souvenirs à conserver précieusement <3

    Répondre
    1. 1plus0egale2 (Auteur de l'article)

      Merci Elodie <3

      Répondre
  2. Pingback: Maman sans nom

Un commentaire étoilé :

%d blogueurs aiment cette page :