Home Sweet Home #1mois

En cette fin d'année 2016, je te racontais, comment à 10 jours de notre déménagement, j'étais anxieuse à l'idée de changer de maison, de donner un coup de pieds dans nos habitudes si bien rôdées mais aussi de découvrir ce nouveau chapitre.
1 mois.  1 mois déjà que nous avons emménagé sous ce nouveau toit. Les journées de fatigue physique s'enchainent en effacant petit à petit la fatigue morale. Jour après jour, les points positifs prennent le dessus sur les points négatifs pourtant si nombreux à notre arrivée. La voisine du dessus qui faisait une fête le soir du déménagement, la fuite d'eau dans la salle d'eau, la VMC très bruyante, les 14°c dans la chambre de Camille, le bip du garage qui tombe en panne au bout de 10 jours. J'essaie au mieux de faire face à cette nouvelle organisation sans en laisser sur le bord de la route. J'essaie, mais c'est difficile. Ma tête ne suit pas et pourtant j'ai bien besoin de son aide. J'avance, pas à pas, au radar, du mieux que je peux et surtout machinalement. Je dois le reconnaitre, déménager avec un bébé et en travaillant jusqu'au dernier jour, je ne sais pas si je le referai.

A coté de ça. La cuisine est terminée. Mon père est venu me livrer les meubles généreusement offerts par le Père Noël et un couple d'amis est venu finaliser l'installation. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'était vital mais presque. Il me fallait terminer ou plutôt installer cette cuisine au plus vite pour appréhender les lieux un peu plus rapidement. Je n'avais finalement pas grand chose à acheter mais il fallait penser cette cuisine au plus pratique, ergonomique et surtout évolutive si je souhaite installer un (vrai) four. Ras le bol du provisoire. La voilà : comment faire du pas mal dans du moche !

La salle de jeux était (est ?) ma seconde priorité, reprenant le travail rapidement. Elle a d'ailleurs été terminée avant la cuisine pour accueillir au plus vite la louloute, de retour dès le 26 décembre. Que dire…elle n'est pas du tout comme je l'avais imaginé ! Je n'arrive pas à me projeter et choisir un thème de décoration. Je souhaite quelque chose de doux et je n'ai que du très colorés, j'aimerai aérer l'espace et je n'ai que des meubles imposants. On va dire que tout va se mettre en place petit à petit et que l'essentiel est que les enfants s'y sentent bien, n'est ce pas ?

C'est tout pour l'instant. A non, une dernière chose, le home staging est devenu mon nouvel ami, l'aménagement du placard ci dessous, était mon dressing dans mon ancienne chambre. Rip dressing, quand tu n'as aucune penderie dans ce nouvel appartement plein de placards.


La suite au prochain épisode. Un jour.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires (4)

  1. DAIGNAN

    Bonjour,
    Il est toujours difficile de déménager avec ou sans enfant. On chamboule tout nos repères, il faut s’en créer de nouveau ét ce n’est pas toujours facile, mais on y arrive il faut juste se laisser un peu de temps.
    Pour votre salle de jeux, il existe un groupe sur Facebook tres chouette ou on s’aide entre assistant(e) maternel(le) pour mettre en place de beaux espaces pour les enfants. Plutot axé montessori. Il s’appelle : « on est bien chez nounou: idées pour créer des espaces agréables »
    Moi cela m’a bien aidé à mieux exploiter ma salle de jeux.
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans cette nouvelle aventure.

    Répondre
    1. 1plus0egale2 (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup pour votre message. J’y suis déjà depuis quelques mois sur le groupe avec mon profil perso 🙂 J’envisage d’ailleurs de faire une publication quand j’y verrai un peu plus clair.

      Répondre
  2. Pingback: Les images de 2017...#3 | Un plus Zéro égale Deux

  3. Pingback: Les images de 2017...#4 | Un plus Zéro égale Deux

Un commentaire étoilé :

%d blogueurs aiment cette page :