En devenir

J'en avais déjà parlé il y a quelque temps, je n'ai pas la sensation d'être la maman de #babyetoile. Je sais bien que c'est moi, outre sa naissance (où j'étais bien présente), je l'entends ou le lis tous les jours, mais ça s'arrête là.


J'explique ceci par le fait que j'ai été spectatrice de l'arrivée des enfants dans ma famille, chez mes amis avec cette envie profonde d'être maman, pendant de longues années. Ah ça, oui, je m'occupais de leurs enfants avec beaucoup d'amour ! Au fur et à mesure, je me suis convaincue que je ne serais jamais "maman".


Comment peut-on en arriver là ? Comment peut-on arrêter d'espérer ? Comment peut-on se blinder autant au point de ne plus rien laisser passer ?


Les épreuves de la vie ne m'ont pas aidé à avancer dans un cheminement plus serein. J'ai fini par me donner les moyens d'atteindre mon rêve. Le toucher, le respirer, l'aimer plus que tout, mais je n'en ai pas conscience. J'ai encore ce sentiment d'être spectatrice. J'ai ce besoin que l'on mette en avant ma position de maman pour m'aider à en prendre conscience. Me faire comprendre que ça ne pourra pas être autrement, que je suis et resterai sa maman. Que je ne suis pas la baby-sitter ou la nounou qui vient la chercher à la crèche. Pour ma première fête des mamans, je m'étais dit que je pourrai enfin, moi aussi, pourvoir avoir ce petit cadeau qui fait tant plaisir. Ce ne fut pas le cas. Au vu de ce que je dis au-dessus, ce n'est pas qu'une question de cadeau, c'est plus profond. J'ai pleuré et j'en pleure encore en y repensant. J'en attends surement trop de mon entourage. De moi.


Personne ne comprend pourquoi je suis comme ça. Pourquoi je ne suis pas censée être l'heureuse maman que je m'étais imaginée dans mes rêves les plus beaux. On idéalise beaucoup trop ce rôle et cet amour inconditionnel qui est censé nous tomber dessus.


Aujourd'hui, il me faut du temps. Sa première bougie approche et je ne veux pas. Je suis passée à côté de plein de choses, je m'en veux déjà de ne pas profiter pleinement sans me poser de question. J'ai su réagir comme une maman protectrice concernant l'installation de son siège auto ou bien savoir ce qu'elle a mangé / dormi pour anticiper le programme du lendemain. Choisir la bonne tenue pour ne pas être jugée. Tout faire pour elle.


Être maman, solo ou pas, est-ce ça ? Vouloir toujours tout maîtriser sans rien laisser passer ? Où est ce battement de Coeur qui va le faire exploser d'amour ?


Hier, j'ai, pour la première fois, dit qu'elle me manquait (après 3 jours chez ses grands-parents suite au baptême).

IMG_1941nbJ'avance. Doucement, mais j'avance.

J'aime ma fille, il n'y aucun doute.
Aimer ce que je suis, ce que je deviens c'est, autre chose.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires (6)

  1. rose

    Vos mots resonnent en moi comme une évidence
    Je suis maman de3 enfants,2 que j’ai eu avec mon ex mari et ma dernière qui a 13 mois . J’ai tellement voulu un bébé de lui que maintenant j’en ai oublié que c’était aussi ma fille ,je me suis concentré sur le fait que c’était sa fille et je suis étonné chaque fois qu’elle ce cole contre moi ou qu’elle a besoin de moi ,j’en ai oublié qu’elle était aussi ma fille comme si cetait trop beau pour être vrai ,comme un rêve auquel je n’arrive pas à croire et que je ne suis pas sa nounou qui s’occupe d’elle quand son papa n’est pas la .Alors bien sûr ça n’enlève rien a l’amour que j’ai pour mon bébé ,je l’aime plus que tout,comme mes grands ,mais voilà il y a tjs cette pensée ,cette étonnement en moi ……

    Répondre
  2. mumpascap

    Juste : <3. Tu sais, même dans des conditions différentes, j'ai le même sentiment que toi. Ca ne vient pas de ta "situation", de ton "statut" ou autre, rassure toi là dessus. Tu es sa maman, y'a pas de doute. Mais que tu t'en rende compte toi même, c'est bien différent. Je suis exactement pareil avec N. Alors que je sais être sa maman. C'est dur, ça vient peut être avec le temps, ou alors c'est une illusion que l'on aura à vie, je ne sais pas.

    Mais tu es parfaite avec elle ! 🙂 <3

    Répondre
  3. bebekoalabear

    ton article m’a mis la larme à l’oeil. j’espère que tu arriveras à te rendre compte à 100% que tu es bien sa maman! Bientôt elle t’appelera « maman » à tout va et tu n’en reviendra pas! Pleins de pensées positives! je n’imagine pas ce que c’est que d’élever un enfant seule mais je sais qu’être nouvelle mère ce n’est pas facile! Courage tu verras tu t’y fera 😉

    Répondre
  4. La Casa de Mamá Chronique

    <3

    Répondre
  5. Fred UneSourisBleue

    Tu vas y arriver j’en suis sûre <3

    Répondre
  6. Isabelle de Guinzan

    Merci pour cet article plein de sincérité et qui met des mots sur un sentiment pas si rare, j’en suis sûre ! Nos situations n’ont rien à voir mais j’ai moi même du mal à réaliser que je suis là maman de mon petit chat qui a pourtant 7 mois maintenant !

    Répondre

Un commentaire étoilé :

%d blogueurs aiment cette page :