4 ans de vie

Vendredi soir j'ai discuté avec une autre blogueuse de Tours via un direct sur son compte instagram. Nous nous sommes retrouvées en tête à tête et je me suis payée plusieurs fous rires au fil de nos échanges. Pendant 1h30, nous avons discuté de tout et de rien, en passant par nos rôles de mamans ou ceux de blogueuses.

Serait ce ça notre quotidien maintenant ? Bien sûr nous avons, enfin (je ne vais pas parler à sa place) j'ai un métier, tu le connais pas besoin de le répéter, mais en dehors ? Est ce que j'ai changé depuis que j'ai ouvert ce blog en 2013 et surtout depuis que je suis devenue maman ?

Depuis toute jeune, je suis et j'ai toujours été casanière. Les sorties dans les boîtes ou dans les bars, je ne m'y sentais pas à ma place. Dès qu'il y a trop de monde que je ne connais pas aussi d'ailleurs. En classe déjà, j'étais très impressionnée. Rajoute à cela la pression des examens et autres joyeusetés de ce genre et tu me perdais. Mon métier actuel n'est pas anodin. Un médecin m'a dit un jour : "vous vous êtes écouté et avez trouvé votre voie en vous préservant" (il s'est un peu loupé sur "se preserver" mais dans le fond il a raison). Bref…tout ça pour dire, que je fuis la foule dès que je peux. Je ne ressens pas ce besoin d'absolument voir les gens toutes les semaines, j en serai vite saoulée d'ailleurs (sauf une personne qui se reconnaitra). Discuter par écran interposé suffit à remplir mon réservoir affectif et à prendre cette dose d'amitié essentielle.

Grâce à mes écrits, je peux aussi extérioriser ce qui me ronge. Je vais en parler autour de moi, mais tant que ce n'est pas écrit, ça ne me convient pas. Voilà à quoi me sert ce blog depuis 4 ans, depuis septembre 2013. A évacuer.
Cela peut paraître très chronophage mais quand je regarde ces mois et ces années écoulés, les rencontres faites (et défaites), je ne regrette rien. Je n'écris pas sous pression, les mots s'enchaînent naturellement et c'est justement l'effet inverse quand on attend trop de choses de moi (en toute circonstance).

Depuis peu, je découvre qu'il y a beaucoup de blogueuses à Tours. Je suis frileuse à l'idée de les rencontrer en "réel" mais je crois que j en ai envie. Le temps m'aidera. En parlant de rencontre 'réelle", aujourd'hui ce passe les #efluent6 et je n'y vais pas. Je ne me suis pas inscrite car je savais que mon budget allait être trop impacté. Depuis 2014, cette journée était pour moi une excuse de mettre une pause sur mon quotidien, de prendre une journée, de me faire violence et de vivre 24 ou 48h de folie. Cette année ce sera sans moi et je vais suivre l'aventure de loin. Mes copines en profteront pour moi et puis j'ai déjà eu la chance d'y assister 3 ans de suite. #verreàmoitiéplein #maisçafaitmal

Tout ça pour dire, que non, je n'ai pas changé depuis ces quelques années. J'ai évolué. Jai fixé mes priorités différemment. Quoique l'on puisse en penser.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire étoilé :

%d blogueurs aiment cette page :