08 mai 2014

En ce 8 mai, je viens de recevoir le fameux mail, de la Belgique tant attendu depuis plusieurs mois.

Sans titrhkhe

Il n’y a pas grand chose à dire de plus mais pourquoi faire attendre autant les gens pour au final avoir une réponse négative? J’accepte plus ou moins toutes les décisions, j’ai juste besoin de comprendre. Je suis incapable de téléphoner pour entendre une fois de plus « on va vous envoyez un mail » ou  » Mme truc, vous rappellera ».

Je suppose que c’est mon âge qui fait défaut. Oui je n’ai que 32 ans (bientôt 1/2, quand même!) et alors? N’ai je pas le droit de me donner cette chance aujourd’hui et ne pas vouloir attendre d’en avoir 40 où là, ça ne risque de ne pas fonctionner tout court. Si cela coince depuis le départ, pourquoi m’avoir fait espérer?

Je demande juste un coup de pouce.

Je n’abandonne pas mon projet, ma motivation est plus forte que ça. Mais je ne sais pas où me tourner. Je vais parcourir les forums et voir où je peux faire une autre demande. J’aimerai rester le plus fidèle possible à mes convictions alors j’espère de tout coeur trouver une autre clinique rapidement et qui respectera tout ça.

En attendant, le point positif, c’est que tous les examens sont faits…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires (3)

  1. Andrea

    Je suis vraiment désolée pour toi… et je trouve que la manière dont cette clinique fonctionne est problématique : non seulement le très long délai d’attente, mais aussi l’absence d’explication quand vient enfin la réponse. Mais je répète ce que je crois avoir déjà écrit ici quelque part : il y a d’excellentes cliniques en Espagne où tu ne passes pas par une commission et où le délai est très court (dans mon cas, à Barcelone, 1 mois et demi entre le premier contact téléphonique et le transfert des embryons). Bon courage pour la suite.

    Répondre
  2. unecigogneegaree

    🙁 Cette nouvelle m’attriste fortement pour toi (et pour moi aussi puisque j’ai précisément le même âge et que j’ai mon 1er rdv psy/gy le 10/06 prochain). Il faut malgré tout que tu appelles, que tu comprennes, que tu aies des réponses à tes questions. C’est important de comprendre pour avancer…
    Et puis, rassure toi, en Espagne, il y a un tas de cliniques qui propose des IAD et n’ont pas ces problèmes d’éthique là. Tout n’est pas perdu. En fait, tout espoir est permis même. Passé cette déception, qui est légitime pourra faire place à un nouveau départ très bientôt, je te le souhaite. Bisous et bon courage

    Répondre
  3. Pingback: Comment savoir ? | Un plus Zéro égale Deux

Un commentaire étoilé :

%d blogueurs aiment cette page :